Free Economy Shipping on all EU orders of 150 EUR

En 1200..

C’est juste à côté de la place Santa Maria Novella que
se trouve l’une des plus anciennes pharmacies au
monde: l’Officina Profumo - Farmaceutica di Santa
Maria Novella, fondée par les Frères dominicains peu après
1221, année de leur arrivée à Florence.
Les Pères commencèrent à cultiver dans leurs jardins les
herbes officinales qui servaient à préparer les médicaments,
les baumes et les pommades pour la petite infirmerie de leur
couvent.

En 1700...

Au XVIIIe siècle, grâce au génie des nombreuses
formules élaborées par les Frères apothicaires, la
notoriété de la pharmacie franchit les frontières,
jusqu’en Russie, aux Indes et la lontaine Chine.

En 1600..

Par la suite, lorsque la renommée des bienfaits de leurs
produits connut aussi un retentissement à l’étranger,
en 1612, ils décidèrent d’ouvrir la pharmacie au
public. A l’époque le Directeur était Frère Angiolo Marchissi à qui
le Grand-duc accorda l’honneur de nommer l’activité Fonderia
di Sua Altezza Reale (Fonderie de Son Altesse Royale).

En 1800...

Après la confiscation des biens de l’Église par le
Gouvernement italien en 1866, la propriété de
l’activité passa à l’État, qui toutefois la remet
entre les mains de Cesare Augusto Stefani, neveu du dernier
Frère directeur de l’Officina.
Puis, Stefani acheta le nom, le démarrage et les biens mobiliers
de la société et depuis, quatre générations de la même famille
se sont succédées pour diriger l’Officina Farmaceutica.


Aujourd’hui, sous la direction d’Eugenio Alphandery, la tradition se perpétue en se rénovant. Elle se perpétue car on
continue à utiliser des matières premières naturelles de la plus haute qualité en suivant encore les méthodes artisanales
ayant appartenu à la tradition des Pères dominicains.
L’Officina est particulièrement attentive au secteur de l’herboristerie qui connaît un vif succès depuis le début de son
activité. Toutes les préparations sont à base d’herbes et de lipides d’origine naturelle, non testées sur les animaux.
S’agissant du renouvellement des préparations, il est important de préciser que l’Officina di Santa Maria Novella prépare ses
produits Via Reginaldo Giuliani, à trois kilomètres du siège historique, au nord de Florence, dans un immeuble de style Liberty. La
production y est effectuée avec des machines étudiées et conçues spécifiquement pour les fabrications des produits de la Maison.
Chaque produit de l’Officina pourrait raconter sa propre histoire, comme par exemple “l’Acqua di S.M.Novella”, parfum que
Caterina de’ Medici commanda aux Frères dominicains en 1533 et qu’elle porta en France lors de ses noces avec Enrico di Valois.
C’est la raison pour laquelle il s’agit de l’unique fragrance identifiée comme parfum et non comme eau de cologne.
On ne peut pas oublier les autres recettes antiques comme Liquore Mediceo, Alkermes, Elisir di China, Aceto dei Sette Ladri et
Acqua di Santa Maria Novella elixir, connue également sous le nom d’Acqua Antisterica (eau anti-hystérique) et produite avec
l’herbe de Santa Maria, célèbre pour ses propriétés digestives. Cette plante officinale cultivée par les Frères dominicains autour de
leur couvent en XIIIe siècle, pousse aujourd’hui dans le Jardin Santa Maria Novella pour ensuite être distillée sur le site de production.
Les eaux de Cologne représentent une autre caractéristique particulière de la société: le choix des parfums est très vaste, des plus doux
comme l’Iris, la Rose, la Gardénia, aux plus frais comme la Verveine, le Vétiver ou la très agréable Acqua di Sicilia. Les mêmes essences
sont utilisées pour la production de savons qui sont affinés dans des armoires ventilées spécifiques. On doit citer la ligne des crèmes pour
le soin et l’hygiène du visage et du corps, telle que la Pasta di Mandorle, excellente pour l’hydratation des mains, la Polvere per Bianchire
le Carni pour éclaircir la peau ou nettoyer le visage, le lait de toilette et la lotion tonique, mais encore la ligne de shampooing et baumes
restructurants pour le soin des cheveux.
Les plus petits aussi peuvent trouver une vaste gamme de produits, conçus pour eux dans des senteurs différentes: note
fleurie-fruitée pour les petites filles ou note fleurie-épicée pour les petits garçons.
Enfin, l’antique Pot-Pourri, emblème distinctif de la Maison: un mélange d’herbes et de fleurs typiques des collines toscanes, que
le Frères dominicains laissaient macérer dans des jarres en terre cuite d’Impruneta.
Les locaux situés a Via della Scala, réservés encore augjourd’hui à la vente et entièrement restaurés pour les 400 ans de la Maison,
sont de véritables salles de musée: l’Ancienne Pharmacie, aujourd’hui herboristerie, réservée à la vente et à l’exposition des
produits de 1612 à 1848; l’historique Salle de Vente restructurée en 1848, quand la notoriété toujours grandissante de la
Pharmacie nécessita un salon adéquat pour recevoir les clients; la Salle Verte, salle de réception depuis 1700, où étaient servies
les spécialités de la Maison, comme les liqueurs Alkermes ou Elisir di China, mais surtout le chocolat, boisson très à la mode à
l’époque. Aujourd’hui, la dégustation d’autres spécialités se tient dans la Tisanerie de Santa Maria Novella, où autrefois il y avait
les anciens ateliers.
De la volonté de redonner vie aux appareils utilisés dans le passé pour la fabrication, aux vitraus précieux, aux antiques
céramiques, aux objets historiques en cuivre et en bronze, que l’Officina a gardés jalousement et a su conserver malgrè les
tourmentes endurés au cours des siècles, est né le Musée de l’Officina Profumo - Farmaceutica di Santa Maria Novella.
Ce choix est mû par le désir de faire découvrir les produits de Santa Maria Novella mais aussi de satisfaire l’intérêt de ceux qui
aimeraient visiter un “musée de la Tradition”.
Aujourd’hui l’Officina Profumo - Farmaceutica di Santa Maria Novella commercialise ses produits à Florence, mais aussi dans
les plus grandes villes d’Italie et d’Europe, aux États-Unis, Australie, Indonésie et en Extrême-Orient au Japon, Taïwan et Corée.